EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Le "statut spécial" obtenu par le Royaume-Uni au centre du référendum du 23 juin

Le "statut spécial" obtenu par le Royaume-Uni au centre du référendum du 23 juin
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le “statut spécial” obtenu vendredi par le Premier ministre britannique David Cameron suffira-t-il à convaincre assez d‘électeurs de basculer du camp

PUBLICITÉ

Le “statut spécial” obtenu vendredi par le Premier ministre britannique David Cameron suffira-t-il à convaincre assez d‘électeurs de basculer du camp du non à celui du oui ? Les mesures arrachées à ses 27 partenaires européens, en particulier en matière économique et d’immigration, inverseront-elles la tendance alors que les partisans d’une sortie sont à 53% majoritaires selon un sondage datant de janvier ?

Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a en tout cas précisé que la décision des 28 dirigeants des Etats membres était “juridiquement contraignante et irréversible” et qu’elle satisfaisait “toutes les préoccupations du Premier ministre Cameron sans remettre en cause les valeurs fondamentales de l’Union européenne”. La chancelière allemande Angela Merkel a parlé d’un “compromis équitable, qui n’a pas été facile” à trouver. Tandis que
le président du Conseil italien Matteo Renzi s’est inquiété du “risque qu’on perde de vue le rêve européen originel”.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

"L'Europe doit entretenir une certaine forme de relation avec la Russie" selon János Bóka

Les agriculteurs manifestent contre le Pacte vert à Bruxelles quelques jours avant les européennes

La chute des libéraux : pourquoi le Renew Europe pourrait subir une défaite cuisante aux européennes