PUBLICITÉ

L'Europe cherche une réponse commune à l'afflux de migrants

L'Europe cherche une réponse commune à l'afflux de migrants
Tous droits réservés 
Par Christelle Petrongari avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Trouver une réponse collective à l’afflux de migrants sur la route des Balkans, c’est l’objectif d’une réunion ce jeudi à Bruxelles des ministres de

PUBLICITÉ

Trouver une réponse collective à l’afflux de migrants sur la route des Balkans, c’est l’objectif d’une réunion ce jeudi à Bruxelles des ministres de l’Intérieur des 28. Car il y a urgence : la menace d’une “crise humanitaire” plane désormais sur la Grèce.

Migrants: l'UE tente de mettre fin à la cacophonie sur la route des Balkans https://t.co/1dJjdEP3tXCedsimon</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/AFP?src=hash">#AFP</a> <a href="https://t.co/wc9mfzkOZu">pic.twitter.com/wc9mfzkOZu</a></p>&mdash; Agence France-Presse (afpfr) February 25, 2016

“Les intitiatives isolées ne mènent nulle part” dit Avramopoulos</a> arrivant au <a href="https://twitter.com/hashtag/JAI?src=hash">#JAI</a>, "l&#39;unité de l&#39;UE et des vies sont en jeu" <a href="https://twitter.com/hashtag/RefugeeCrisis?src=hash">#RefugeeCrisis</a></p>&mdash; Cédric Simon (Cedsimon) 25 février 2016

.JunckerEU</a> :"Le Conseil a indiqué que seule une solution européenne peut être apportée à la question des réfugiés" <a href="https://twitter.com/hashtag/refugeecrisis?src=hash">#refugeecrisis</a></p>&mdash; CommissionEuropéenne (UEfrance) 24 février 2016

“Member States should act in a joint spirit of solidarity & responsibility” #refugeecrisishttps://t.co/vDH2K8xxV6pic.twitter.com/gWNqj6RtIY

— European Commission (@EU_Commission) 23 février 2016

La Serbie et la Macédoine, pays non-membres de l’UE sont conviés. Comme l’Autriche et la Slovénie, tous ces pays devront s’expliquer sur le filtrage qu’ils appliquent désormais à leurs frontières et qui provoque un engorgement en Grèce.

La #Macédoine ferme sa frontière avec la #Grèce pour tous les #réfugiés. #RefugeeCrisis (ntvde</a>) <a href="https://t.co/8CZeF6PXP8">pic.twitter.com/8CZeF6PXP8</a></p>&mdash; B3zero (B3zero) 23 février 2016

Athènes est d’autant plus débordé que le plan de répartition des demandeurs d’asile arrivés sur son sol vers d’autres pays de l’UE peine toujours à démarrer. Moins de 600 réfugiés ont été répartis depuis l’Italie et la Grèce ces derniers mois, sur les 160.000 qui doivent l‘être en deux ans.

The solution to the #refugeecrisis is not building fences and walls, fueling racism https://t.co/Jg2RrlSNaZ#EUCO#migrationEU

— Alexis Tsipras (@tsipras_eu) February 18, 2016

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras menace de refuser désormais tout accord européen si le fardeau de la crise migratoire “n’est pas partagé d’une manière proportionnelle” par les pays membres de l’Union européenne.

The #RefugeeCrisis is an intl problem and must be addressed as such by EU. Greece will not accept unilateral actions. (2/2)

— Alexis Tsipras (@tsipras_eu) February 24, 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Athènes juge honteuse l'attitude de certains États membres de l'Union face à la crise migratoire

Des migrants afghans refoulés vers la France à la frontière belge

Quotas de réfugiés : la Hongrie organise un référendum