L'éducation : la meilleure arme contre la radicalisation ?

L'éducation : la meilleure arme contre la radicalisation ?
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Au Mali, la ville de Tombouctou est en phase de reconstruction. En 2012 les jihadistes qui occupaient le nord du Mali avaient détruit un patrimoine

PUBLICITÉ

Au Mali, la ville de Tombouctou est en phase de reconstruction. En 2012 les jihadistes qui occupaient le nord du Mali avaient détruit un patrimoine inestimable, vieux de 600 ans, les mausolées des Saints.

Et c’est l’Unesco qui a lancé la rénovation de ce qui avait été détruit. 14 mausolées ont été restaurés.

http://news.yahoo.com/timbuktu-timeless-lesson-215539043—politics.html

L’Unesco a aussi saisi la Cour pénale internationale : un suspect, un jihadiste malien présumé, doit être jugé,
pour avoir dirigé la destruction de ces mausolées en 2012.

Irina Bukova, présidente de l’Unesco: “Je pense qu’il n’y a pas d’impunité pour ceux qui détruisent le patrimoine mondial. En ce qui concerne le Mali, l’extrémisme a détruit les mausolées de Tombouctou, nous avons non seulement reconstruit ces mausolées mais j’ai aussi lancé en juillet dernier la reconstruction de 14 autres sites. Nous avons travaillé avec la Cour pénale internationale et avec la procureur, Fatou Bensouda, pour traduire en justice les auteurs, et le premier suspect est déjà à la Haye.”

A l’occasion d’un forum sur l‘éducation, le prix de la meilleure institutrice a été décerné à la palestinienne Hanan Al Hroub.

Le prix, parrainé par le souverain de Dubaï, est d’un million de dollars (900 000 euros).

Il récompense le travail de cette enseignante spécialisée dans l‘éducation par le jeu, des enfants traumatisés par la violence.

http://www.euronews.com/2016/03/14/palestinian-hanan-al-hroub-wins-prominent-global-teacher-prize/

Rita Del Prete, Euronews : “Au Forum de l‘éducation, la crise des réfugiés s’est imposée dans les débats, pour réfléchir au sort de ces nouvelles générations de migrants livrés à eux-mêmes. L‘éducation reste le principal outil pour lutter contre l’extrémisme et la radicalisation.”

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Fusillade mortelle lors de la parade du Super Bowl à Kansas City

Du ballet à l'Art déco, une balade artistique intime dans Tokyo

Fauconnerie, geeks et barbecue coréen : le meilleur du paysage culturel du Qatar en 2023