Venezuela : l'amnistie votée pour les prisonniers politiques, mais le président s'y opposera

Venezuela : l'amnistie votée pour les prisonniers politiques, mais le président s'y opposera
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une loi d’amnistie pour les prisonniers politiques a été votée au Venezuela. Le parlement a approuvé le texte à l’issue d’un deuxième débat de près

PUBLICITÉ

Une loi d’amnistie pour les prisonniers politiques a été votée au Venezuela. Le parlement a approuvé le texte à l’issue d’un deuxième débat de près de huit heures. Une victoire pour les députés d’opposition, majoritaires au parlement. Mais une victoire qui s’annonce de courte durée. Le président chaviste Nicolas Maduro a aussitôt annoncé qu’il lui opposerait son véto.

“Ils ont approuvé une loi destinée à protéger les assassins, les criminels, les trafiquants de drogue et les terroristes. C’est ça la vérité, a martelé Nicolas Maduro. Et soyez assurés que cette loi ne passera pas. Non Monsieur.”

Le texte devrait être renvoyé devant le Tribunal suprême de justice, la plus haute autorité judiciaire du pays, réputée proche du pouvoir.

Il prévoit la libération de 76 prisonniers politiques et l’amnistie de centaines de Vénézuéliens poursuivis ou exilés en raison de leur opposition au pouvoir chaviste. Parmi les figures de l’opposition actuellement derrière les barreaux se trouve Leopoldo Lopez, condamné à près de 14 ans de prison pour incitation à la violence lors de manifestations anti-gouvernementales en 2014.

Avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Venezuela : reprise du contrôle d'une prison sous la coupe d'un gang

Mode : Armani éclaboussé par un nouveau scandale de travail clandestin

Guerre Russie-Ukraine : une conférence aux Pays-Bas pour "rétablir" la Justice en Ukraine