Un scandale d'écoutes téléphoniques déstabilise l'ex-République yougoslave de Macédoine

Un scandale d'écoutes téléphoniques déstabilise l'ex-République yougoslave de Macédoine
Par Euronews avec AFP / Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La colère monte dans les rues de Skopje. Hier soir des centaines de manifestants se sont réunis dans la capitale de l’ex-République yougoslave de

PUBLICITÉ

La colère monte dans les rues de Skopje. Hier soir des centaines de manifestants se sont réunis dans la capitale de l’ex-République yougoslave de Macédoine.

Ils protestent contre le président Gjorge Ivanov qui a ordonné l’arrêt d’une procédure judiciaire visant des responsables politiques impliqués dans un scandale d‘écoutes téléphoniques illégales.

Cela fait deux ans que cette affaire déstabilise le pays. L’opposition sociale-démocrate accuse la droite conservatrice au pouvoir d’avoir mis en place un vaste système d‘écoutes de milliers de personnes, journalistes, politiques, chefs religieux.

Pour la rue, si le président a ordonné de stopper les enquêtes, c’est pour protéger ses alliés.
Pour Bruxelles, cette décision est contraire à l‘état de droit et met en péril les chances du pays de rejoindre l’Union, Skopje étant officiellement candidate à l’adhésion depuis 2005.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

États-Unis : Gaza s'invite dans la primaire démocrate du Michigan

En Grèce, les agriculteurs réclament un ajustement immédiat de la Politique Agricole Commune.

Azerbaïdjan : le président sortant Ilham Aliyev réélu sans surprise