EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Affaire Breivik : condamné, l'Etat norvégien fait appel

Affaire Breivik : condamné, l'Etat norvégien fait appel
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un deuxième procès aura lieu en Norvège pour déterminer si le tueur d’extrême droite Anders Behring Breivik est bien victime de traitements inhumains

PUBLICITÉ

Un deuxième procès aura lieu en Norvège pour déterminer si le tueur d’extrême droite Anders Behring Breivik est bien victime de traitements inhumains dans sa prison.
L’Etat norvégien a été condamné en avril mais a décidé mardi de faire appel.

Incarcéré à Skien, Breivik avait réussi à convaincre le tribunal d’Oslo que ses conditions de détention étaient dégradantes.

Pour Fredrik Sejerstedle procureur général norvégien, “la principale question est de savoir si le tribunal n’a pas interprété de manière trop étroite ce qui caractérise un traitement humain ou dégradant prévu par l’article 3 de la Convention européenne des des droits de l’homme”.

Condamné pour traitement inhumain de Breivik, l'État norvégien fait appel https://t.co/pnpVCpGUFn#AFP

— Agence France-Presse (@afpfr) 26 avril 2016

L’avocat de Breivik s’attendait à cette décision. “C’est un droit dont peut se servir la partie adverse. On se préparait à ce que l’Etat norvégien choisisse cette option”, a expliqué Øystein Storrvik,

Breivik fait condamner la Norvège pour traitement “inhumain” https://t.co/kDhZxWrdVK par P_Deshayes</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/AFP?src=hash">#AFP</a> <a href="https://t.co/91bH5qMqU7">pic.twitter.com/91bH5qMqU7</a></p>&mdash; Agence France-Presse (afpfr) 20 avril 2016

Le 28 juillet 2011, Breivik avait d’abord fait exploser une bombe en plein centre d’Olso avant de se rendre sur l‘ïle d’Utøya.où il avait froidement exécuté 69 adolescents dans un camp des jeunesse socialistes.

Il a été condamné en 2012 à 21 ans de prison. Une peine pronlongeable tant qu’il sera considéré comme dangereux.

Avec AFP et Reuters

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Autriche : Josef Fritzl pourrait être libéré prochainement

Pays-Bas : les condamnations tombent pour le meurtre du journaliste Peter R. de Vries

Hunter Biden, fils du président américain, reconnu coupable de détention illégale d'arme à feu