EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Espagne : retour aux urnes le 26 juin

Espagne : retour aux urnes le 26 juin
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le roi Felipe VI a officiellement dissout le Parlement espagnol et convoqué de nouvelles élections législatives pour le 26 juin prochain. Après le

PUBLICITÉ

Le roi Felipe VI a officiellement dissout le Parlement espagnol et convoqué de nouvelles élections législatives pour le 26 juin prochain. Après le scrutin du 20 décembre dernier, les diffférentes formations politiques n’ont pas réussi à s’entendre pour former un gouvernement.

“C’est la première fois qu’en démocratie, nous n’avons pas su remplir le mandat que les citoyens nous ont confié en parvenant à un accord pour une majorité suffisante pour former un gouvernement”, a déploré le président du Congrès espagnol, Patxi Lopez. “J’espère que nous tirerons les leçons de ces quatre derniers mois”, a t-il conclu.

Bien qu’arrivé en tête des élections, le Parti Populaire du Premier ministre sortant Mariano Rajoy a essuyé un cuisant revers dans les urnes. En seconde position, les socialistes n’ont pas réussi à nouer d’alliance pour accéder au pouvoir. Les deux grands partis traditionnels ont été fortement ébranlés par deux nouveaux venus. D’une part Podemos, un parti de la gauche radicale, et d’autre part, au centre, par la formation libérale Ciudadanos. Jusqu‘à présent les sondages prédisent pour juin un résultat équivalent aux élections de décembre. Les futurs nouveaux députés doivent se réunir le 19 juillet prochain. Débutera alors une nouvelle période de consultations avec une issue incertaine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Tourisme de masse en Espagne : les îles Baléares happées vers le fond ?

Le Parlement espagnol approuve un projet de loi d'amnistie pour les indépendantistes catalans

La reconduction de Pedro Sanchez à la tête de l'Espagne ne passe pas