EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Célébrations de la victoire sur l'Allemagne nazie en Russie et en Ukraine

Célébrations de la victoire sur l'Allemagne nazie en Russie et en Ukraine
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En Russie, les célébrations de la victoire de l’URSS sur l’Allemagne nazie se composent tout d’abord du “Régiment des immortels”, en hommage aux

PUBLICITÉ

En Russie, les célébrations de la victoire de l’URSS sur l’Allemagne nazie se composent tout d’abord du “Régiment des immortels”, en hommage aux anciens combattants.
On peut y voir en tête de cortège, dans le centre de Moscou, Vladimir Poutine marcher avec une photo de son père.
Près de 27 millions de personnes ont péri durant la Seconde guerre mondiale baptisée à l’initiative de Staline “Grande guerre patriotique”.

Sur la Place rouge, en ce 9 mai, c’est à la puissance militaire russe qu’on rend hommage, avec près de 10.000 soldats, des chars, des avions militaires ou des systèmes antimissiles.
A cette occasion, l’homme fort du Kremlin a appelé la communauté internationale à s’unir dans la lutte contre le terrorisme.

En Ukraine, la célébration s’organise en deux jours, depuis que le pays a choisi l’année dernière de s’aligner sur la journée de la réconciliation célébrée le 8 mai dans les pays européens.

Au moins 7 millions d’Ukrainiens ont péri durant le conflit.
Le chiffre, cependant, reste difficile à évaluer car, a rappelé le président Petro Porochenko à Kiev, les soldats ukrainiens n’ont pas seulement combattu au sein de l’Armée rouge. Ils ont notamment rallié des mouvements de résistance européens, mais aussi les forces canadiennes, australiennes, américaines ou encore britanniques.

Avec agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : un soldat américain condamné à de la prison en Russie

Russie : prise d'otages dans une prison, ravisseurs tués suite à l'assaut des forces de l'ordre

Poutine menace de livrer aussi des missiles "à d'autres" pays pour frapper l'Occident