Sauvetage de la première lycéenne enlevée par Boko Haram au Nigeria en 2014

Sauvetage de la première lycéenne enlevée par Boko Haram au Nigeria en 2014
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Elle a été retrouvée, visiblement saine et sauve.

PUBLICITÉ

Elle a été retrouvée, visiblement saine et sauve. Amina a été sauvée : elle est la première à être retrouvée, parmi les 219 lycéennes, toujours aux mains de Boko Haram, depuis leur enlèvement en 2014 dans le nord-est du Nigeria.

A 19 ans, Amina Ali, a été découverte hier, mardi 17 mai, dans une forêt selon un des responsables du mouvement BringBackOurGirls. Pour l’instant les autorités n’ont pas précisé s’il s’agit d’une évasion ou autre.

La jeune fille a été d’abord ramenée dans son village par les vigiles qui l’ont découverte et qui aident les militaires nigérians. Elle a retrouvé ses parents, avant d‘être emmenée dans une base militaire.

Selon des témoins, elle semble avoir eu un enfant, lors de sa captivité.

Cette région du nord-est du Nigéria est le théâtre de nombreuses opérations militaires, pour retrouver et libérer les autres jeunes filles.

276 adolescentes ont été enlevées à Chibok, en avril 2014, soulevant une vague d’indignation mondiale. 57 d’entre elles avaient réussi à s‘échapper. Depuis 2009, Boko Haram est tenu responsable de la mort de plus de 20.000 personnes et de l’enlèvement d’au moins 2.000 autres.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Hollande appelle à plus d'implication de la communauté internationale contre Boko Haram

Nigeria : il y a deux ans, 276 lycéennes étaiennt enlevées par Boko Haram

Comment Valeriia, une Ukrainienne de 17 ans, a échappé à un camp de rééducation russe