EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Israël : Avigdor Lieberman entre au gouvernement, les Palestiniens s'indignent

Israël : Avigdor Lieberman entre au gouvernement, les Palestiniens s'indignent
Tous droits réservés 
Par Julien Pavy avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'ultranationaliste Avigdor Lieberman entre dans le gouvernement Netanyahu au poste-clé de ministre de la Défense. Le Hamas y voit une "indication de l'extrémisme et du racisme grandissant de l'occ

PUBLICITÉ

Va-t-on assister à un durcissement de la politique israélienne vis-à-vis des Palestiniens ? La question est posée après l’entrée au gouvernement de l’ultranationaliste Avigdor Lieberman, au poste-clé de ministre de la Défense. Ce dernier s’est toutefois empressé de tempérer les inquiétudes, assurant vouloir se concentrer sur la sécurité :

“Nous avons un engagement fort pour la paix, pour l’accord sur le statut final (des Territoires palestiniens), pour l’entente entre nous et nos voisins, et j’espère être très coopératif et efficace dans ce sens.”

Mais pour le conseiller du président palestinien Mahmoud Abbas, Israël envoie un très mauvais signe à travers cette nomination :

“Nommer un ministre fasciste qui vit dans une colonie, c’est en fait une illustration du plan de colonisation, souligne Mohammed Shtayyeh. Cela montre que tout ce dont ce gouvernement est intéressé, c’est avoir plus de colons, plus de colonies et qu’il rejette totalement l’effort international pour mettre fin à l’occupation et au conflit.”_

Avigdor Liberman reprochait récemment au gouvernement de ne pas construire dans les grands blocs de colonie en Cisjordanie.

Sa nomination est vue aussi d’un très mauvais du côté de Gaza. Pour le porte-parole du Hamas, “c’est une indication de l’extrémisme et du racisme grandissant de l’occupation israélienne. Nous appelons la communauté internationale à prendre ses responsabilités”_, a déclaré Sami Abu Zuhri.

Connu pour ses propos anti-arabes, Avigdor Lieberman concentre les critiques des Palestiniens. Avec lui, “le gouvernement israélien représente une vraie menace d’instabilité et d’extrémisme dans la région”, a déclaré à l’AFP le numéro deux de l’OLP, Saëb Erakat.

Qui est Avigdor #Lieberman, l'homme qui va administrer les Territoires occupés ? https://t.co/i5HZUqZ0je#Israelpic.twitter.com/pSglHB8cCl

— Le Point (@LePoint) 25 mai 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Vladimir Poutine remplace Sergueï Choïgou au ministère de la Défense

Coalition entre le parti au pouvoir et l'extrême droite en Croatie

Luis Montenegro a remporté les élections législatives grâce à une coalition