J.K. Rowling et Bob l'éponge réagissent au Brexit sur Twitter

J.K. Rowling et Bob l'éponge réagissent au Brexit sur Twitter
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Comment réagissent les réseaux sociaux au Brexit ?

PUBLICITÉ

Comment réagissent les réseaux sociaux au Brexit ? Avec, c’est selon, de l’humour, de la créativité linguistique ou une tendance à prendre ses désirs pour des réalités.

Peu avant que le résultat du référendum n’apparaisse irréversible, l’auteur de la série littéraire d’Harry Potter, J.K Rowling, a tweeté qu’elle aimerait bien avoir quelques uns des pouvoirs magiques de ses personnages.

I don't think I've ever wanted magic more. https://t.co/gVNQ0PYIMT

— J.K. Rowling (@jk_rowling) June 24, 2016

L’ancien Premier ministre suédois Carl Bildt a comparé la livre sterling à la monnaie du Zimbabwé en pleine tourmente sur les marchés.

I see that even the Zimbabwe currency is now gaining ground against the UK
pound.

— Carl Bildt (@carlbildt) June 24, 2016

Un autre utilisateur de Twitter a accusé les électeurs britanniques d‘être “étroits d’esprits” et a estimé que le pays tirait un trait sur des décennies de prospérité économique.

“The pound has slumped to its lowest since 1985”. Awesome! Thank you small-minded voters for undoing 30 years of growth & progress! #brexit

— A Girl, A Style (@AGirlAStyle) June 24, 2016

L’accent britannique est souvent considéré comme un signe d’intelligence. Il est temps d’inverser la tendance, demande un autre utilisateur.

It's officially time to stop using British accents in movies to indicate high intelligence. #Brexit

— The Interview Show (@markbazer) June 24, 2016

Bob l‘éponge a sa propre analyse sur le Brexit.

This sums up #brexit. pic.twitter.com/garqTgd03h

— Adam J. Smith (@AdamSmith_usa) June 24, 2016

Pour cet utilisateur de Twitter, le Brexit est l’occasion d’exercer ses compétences linguistiques.

Finally, it's #Brexit
Will it lead to
Grexit.
Departugal.
Italeave.
Czechout.
Oustria.
Finish.
Slovakout.
Latervia.
Byegium…….

— Randhir Kumar (@k_randhir) June 24, 2016

Et finalement, le jour d’après pour la livre sterling :

UK when they wake up on Friday and see the £ and the stock markets. #BRexitpic.twitter.com/NsYl10fXHJ

— AT&T Park Seagull (@ATTSeagull) June 24, 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

[Direct] Brexit : l'UE veut que Londres lance la procédure de sortie "dès que possible"

Le Brexit, et après ?

Conséquences du Brexit : quid de la libre circulation ?