PUBLICITÉ

A l'institut médico-légal d'Istanbul, l'angoisse des proches

A l'institut médico-légal d'Istanbul, l'angoisse des proches
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’institut médico-légal d’Istanbul, c’est ici que les proches des victimes de l’attentat viennent se renseigner.

PUBLICITÉ

L’institut médico-légal d’Istanbul, c’est ici que les proches des victimes de l’attentat viennent se renseigner. A la recherche d’un enfant, d’un parent…avec la crainte qu’il soit sur la liste des dépouilles identifiées.

People wait for the identities of the victims. #istanbulattackpic.twitter.com/wASoqHEcja

— Bora Bayraktar (@Bora_Bayraktar) 29 juin 2016

s” Au lendemain de l’attentat, environ 20 hôpitaux accueillent les blessés, 239 au total dont 48 sont en soins intensifs selon le ministère de la santé.

Osman Günay est venu ici pour retrouver un proche. Il découvre la mort de son ami d’enfance.

“Il était venu chercher quelqu’un à l’aéroport. Ils étaient en train de partir quand c’est arrivé. Il a été abattu. Un policier a réussi à sauter sur le kamikaze. Il s’est sacrifié et a sauvé beaucoup de gens.”

Aucune information n’a pour l’instant été rendue public sur l’identité des assaillants. Mais les autorités turques semblent privilégier la piste de l’Etat islamique même si l’attentat n’a pas été revendiqué pour l’instant.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ankara et Athènes veulent surmonter leurs différends

En Turquie, des élections municipales aux enjeux nationaux

Turquie : au moins vingt-deux migrants sont morts après le naufrage de leur embarcation