PUBLICITÉ

Brexit : les dettes souveraines ont la cote

Brexit : les dettes souveraines ont la cote
Tous droits réservés 
Par Anne Glémarec avec Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le rendement de l'emprunt britannique à 10 ans a inscrit un plus bas historique. Ses équivalents allemand et suisse s'enfoncent en territoire négatif.

PUBLICITÉ

Une semaine jour pour jour après le Brexit, les investisseurs continuent de se réfugier sur l’obligataire à Londres. L’emprunt britannique à dix ans est tombé à 0,831% ce vendredi, un plus bas historique.

Le marché d’actions restait bien orienté à la mi-séance, soutenu par l’espoir d’un assouplissement monétaire cet été.

C’est clairement la politique des banques centrales qui maintient les marchés occupés,“ estime Arthur Brunner, courtier chez ICF à Francfort. “Hier, il y a eu des fuites sur le fait que la Banque centrale européenne pourrait modifier la répartition de ses rachats de dette souveraine. Cela a inspiré les marchés et a fait plonger les futurs sur le Bund et les marchés d’actions restent bien orientés.

La ruée post-Brexit sur les dettes souveraines en qualité d’investissement se traduit par un plongeon des rendements en territoire négatif. C’est le cas pour les emprunts allemand et nippon jusqu‘à dix ans, mais aussi, français jusqu‘à 7 ans et suisse, jusqu‘à 30 ans.

Sur les marchés d’action européens, la hausse l’emportait timidement à la mi-séance.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Irlande du Nord : après deux ans de tumultes, le parlement va reprendre du service

Irlande du Nord : vers une levée du blocage des institutions

Le gouvernement britannique accusé de faire peur aux citoyens de l'UE pour qu'ils quittent le pays