L'arsenal nucléaire britannique soumis à un vote parlementaire

L'arsenal nucléaire britannique soumis à un vote parlementaire
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Faut-il remplacer les sous-marins nucléaires britanniques ? La question sera posée aux parlementaires le 18 juillet prochain.

PUBLICITÉ

Un vote parlementaire aura lieu sur l’avenir du programme nucléaire britannique : annonce de David Cameron lors du sommet de l’OTAN ce samedi.

Une décision doit être prise cette année sur le remplacement des quatre sous-marins nucléaires Trident, pour un coût d’au moins 39 milliards d’euros.

David Cameron :
“La dissuasion nucléaire reste essentielle de mon point de vue, pas juste pour la sécurité de la Grande Bretagne, mais comme nos alliés l’ont souligné aujourd’hui, pour la sécurité générale de l’Alliance Atlantique. Au sujet des Trident, c’est un engagement de notre programme pour avoir un dispositif complet de dissuasion et remplacer les quatre sous-marins. Il faut avancer sur cela. Nous devons savoir à quoi nous en tenir pour aller de l’avant avec cet investissement”.

L’avenir de la base de Clyde, en Ecosse, port d’attache des sous-marins Trident, est aussi remis en question par le Brexit et par la possibilité d’une indépendance future de l’Ecosse.

En plus de la manifestation de février quand des dizaines de milliers de personnes ont demandé l’arrêt du programme nucléaire, la Première ministre de l’Ecosse, Nicola Sturgeon, et le leader de l’opposition travailliste, Jeremy Corbyn, ont dénoncé un programme “immoral”.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'arsenal nucléaire britannique soumis à un vote parlementaire

No comment : Marc Quinn expose ses oeuvres à Kew Gardens

Un mort et quatre blessés après une attaque à l'épée à Londres