DERNIERE MINUTE

"Oui !" à des sous-marins nucléaires flambants neufs en Grande-Bretagne

"Oui !" à des sous-marins nucléaires flambants neufs en Grande-Bretagne
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les députés britanniques ont largement voté, par 472 voix contre 117, pour le renouvellement de leurs quatre sous-marins Trident.

Theresa May, dont c‘était le premier discours devant le parlement en tant que chef du gouvernement, a été prise à partie par ce député écossais : “Etes-vous personnellement préparée, a demande George Kerevan, à autoriser une attaque nucléaire qui pourrait tuer 100 000 hommes, femmes et enfants innocents ?”

“Oui, a répondu Theresa May, et nos ennemis doivent savoir que nous serons prêts à utiliser ce moyen de dissuasion.”

Avec la France et les Etats-Unis, le Royaume-Uni est l’une des trois nations de l’OTAN à posséder l’arme nucléaire.

L’un des quatre sous-marins britanniques est en permanence en mission quelque part dans le monde.

La flotte vieillissante est basée dans l’ouest de l‘Écosse. Les nouveaux sous-marins devraient entrer en service dans une quinzaine d’années.

Le remplacement des Trident devrait coûter au moins 49 milliards d’euros. Mais les opposants au projet l’estiment à près de 245 milliards d’euros, compte tenu des coûts associés au programme.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.