PUBLICITÉ

La Russie veut harmoniser la lutte contre le dopage

La Russie veut harmoniser la lutte contre le dopage
Tous droits réservés 
Par Vincent Ménard avec Reuters, AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

C’est ce mardi qu’on devrait savoir si les Russes sont autorisés à participer aux Jeux de Rio.

PUBLICITÉ

C’est ce mardi qu’on devrait savoir si les Russes sont autorisés à participer aux Jeux de Rio.

266 sportifs, sur les 387 sélectionnés par Moscou, ont obtenu l’agrément de leur Fédération internationale, mais ils doivent encore attendre le feu vert de la commission spéciale du Comité international olympique.

Le ministre russe des sports Vitaly Mutko espère qu‘à l’avenir, ce genre de situation ubuesque ne se reproduira plus.

“Il devrait y avoir un système identique dans le monde entier. Si nous parvenons à le mettre en place, la lutte contre le dopage sera plus efficace. Si chaque pays adopte un système différent, comme c’est le cas actuellement pour la Russie où les exigences ne sont pas les mêmes que pour les autres pays – on le voit avec le problème de l’admission de nos athlètes -, cela ne nous conduira nulle part.”

Les bannis, comme les nageurs Yuliya Efimova, Vladimir Morozov et Nikita Lobintsev, ont saisi le Tribunal arbitral du sport dans l’espoir, in fine, de pouvoir plonger dans le grand bain olympique.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Foot : le retour des équipes russes de jeunes fait resurgir les boycotts

Mondial 2022 : la Croatie bat le Japon et se qualifie pour les quarts de finale

Elena Rybakina sacrée à Wimbledon