La Turquie accuse l'Autriche de "racisme radical"

La Turquie accuse l'Autriche de "racisme radical"
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le ton est de plus en plus acerbe entre la Turquie et l’Autriche.

PUBLICITÉ

Le ton est de plus en plus acerbe entre la Turquie et l’Autriche. Ankara n’a guère apprécié la suggestion du gouvernement autrichien de rompre les pourparlers d’adhésion à l’Union européenne en cours avec la Turquie, une réaction aux purges lancées par Erdogan après le coup d’Etat raté. Le chef de la diplomatie turc Mevlut Cavusoglu a répliqué sévèrement.

“Le chancelier autrichien ferait mieux de regarder son propre pays. Le racisme est l’ennemi des droits de l’Homme”, a t-il lancé, et “aujourd’hui l’Autriche est la capitale du racisme radical”.

Son homologue autrichien, Sebastian Kurz a immédiatement réagi sur Twitter, en appelant le ministre “à faire preuve de retenue. La Turquie doit modérer (…) son langage et ses actes”, a t-il écrit.

Mahne d türk. Außenminister zur Zurückhaltung & weise seine Kritik scharf zurück. #Türkei muss sich in Wortwahl & Vorgehen im Land mäßigen!

— Sebastian Kurz (@sebastiankurz) 5 août 2016

En mars, Erdogan a signé avec l’UE un pacte destiné à tarir l’afflux de migrants en Europe, en échange de contreparties politiques et financières, dont l’accéleration des négociations d’adhésion.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des habitants de Vienne ont marché ce samedi contre le FPÖ, le parti d'extrême droite

Et le gagnant est...? Les socio-démocrates autrichiens se trompent de chef

En Autriche, un ancien responsable de sécurité arrêté pour soupçon d'espionnage