EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Malnutrition d'un demi-million d'enfants autour du lac Tchad

Malnutrition d'un demi-million d'enfants autour du lac Tchad
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Près d’un demi-million d’enfants souffrent de la malnutrition dans la région du lac Tchad et 49 mille vont mourir cette année s’ils ne reçoivent pas d’aide.

PUBLICITÉ

Près d’un demi-million d’enfants souffrent de la malnutrition dans la région du lac Tchad et 49 mille vont mourir cette année s’ils ne reçoivent pas d’aide.

Les sept années d’insurrection menées par les jihadistes de Boko Haram, associées à la sécheresse, sont à l’origine de cette famine.

Le Fond des Nations Unies pour l’enfance, l’UNICEF, lance un appel à l’aide en expliquant n’avoir reçu que 13 % des fonds nécessaires pour venir en aide aux pays concernés.

“Nous avons vu des adultes tellement épuisés qu’ils sont incapables de bouger, des enfants aux visages émaciés et aux regards vides et présentant d’autres signes d’une malnutrition sévère” explique Adrian Edwards, le porte-parole de l’UNICEF. “Il y a un besoin urgent de véhicules blindés, d’escortes militaires, de sécurité et d’une meilleure protection pour que les humanitaires soient en mesure d’atteindre les populations vulnérables.”

Le recul ces dix-huit derniers mois de Boko Haram a révélé l’ampleur des besoins des populations de la région du lac Tchad.

Plus de deux millions de personnes vivent dans les zones que le groupe jihadiste contrôle encore et, depuis le début de l’année, l’UNICEF a enregistré 38 attentats suicides perpétrés par des enfants.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La situation dans le Donbass "s'aggrave", l'Allemagne livre "en urgence" un système Patriot

La guerre au Soudan risque d'engendrer "plus grande crise de la faim au monde", selon l'ONU

Dans la bande de Gaza, l'ONU craint un risque d'explosion du nombre de décès d'enfants