This content is not available in your region

Stress au Gabon dans l'attente des résultats de la présidentielle

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Stress au Gabon dans l'attente des résultats de la présidentielle

Le vainqueur l‘élection présidentielle gabonaise devait être connu ce mardi soir. La nuit est tombée depuis plusieurs heures à Libreville, et il n’en est rien.

Le pays retient son souffle et la tension se fait sentir. Les forces anti-émeutes sont déployées dans les rues de la capitale. L’ambassade française recommande à ses citoyens d‘éviter tout déplacement.

Deux candidats se sont déjà déclarés vainqueurs:

Ali Bongo Ondimba, qui brigue un deuxième septennat mais dont la famille règne sur ce pays pétrolier d’Afrique centrale depuis un demi-siècle, pourrait perdre le scrutin à un tour malgré le traitement favorable accordé par les médias nationaux. Ali Bongo, qui a succédé à son père Omar, a revendiqué la victoire dimanche, le lendemain du vote.

Son principal opposant, Jean Ping, a fait la même chose. Son équipe de campagne évoque ce mardi une avance de 60.000 voix sur Ali Bongo“qui sera “impossible à rattraper” sauf “fraude massive”. Ce dont s’accusent mutuellement les deux parties.

La mission des observateurs de l’Union européenne a félicité les électeurs gabonais mais critiqué le manque de transparence des institutions électorales.