Syrie : Washington suspend les pourparlers avec Moscou

Syrie : Washington suspend les pourparlers avec Moscou
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Moribonde depuis le 19 septembre, la trêve en Syrie a été finalement suspendue alors que s'intensifient les combats sur le terrain.

PUBLICITÉ

C’est la porte-parole de John Kerry qui a confirmé l’information : lundi, les Etats-Unis ont suspendu les pourparlers de paix en Syrie avec Moscou.
Après quinze jours de bataille diplomatique Washington jette l‘éponge. Une défaite pour Barack Obama qui espérait
relancer avant son départ une trêve baffouée depuis trop longrtemps.

Elizabeth Trudeau a accusé la Russie et le régime syrien d’avoir intensifié les attaques contre les civils, d’avoir ciblé les hôpitaux et d’avoir empêché le déploiement de l’aide humanitaire.

Sur le terrain, et avec le soutien de Moscou, l’armée de Bachar El Assad engrange les victoires et sème la terreur.

Syrie: Douma, la future Alep ? https://t.co/iLLX799Ho3pic.twitter.com/r2dTwEGkJY

— LEVIF / L'EXPRESS (@LeVif) 3 octobre 2016

Lundi, après avoir détruit un nouvel hôpital à Alep, l’armée syrienne a frappé Douma, l’autre bastion des insurgés, à l’est de Damas.
Une dizaine de bombardements ont été comptabilisés.
Magré ce tapis de bombes, l’envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie s’est déclaré prêt à tout pour faire taire les armes.

Les habitants de Douma n’y croient pas. Dans leurs caves et leurs abris de fortune, ils se préparent déjà au pire.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Syrie : entre bombardements et dialogue de sourds

Hôpitaux bombardés à Alep : l'ONU dénonce des "crimes de guerre"

États-Unis : des tornades font six morts, des milliers de foyers privés d’électricité