EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Présidentielle américaine : l'analyse de notre correspondant à la veille du dernier débat

Présidentielle américaine : l'analyse de notre correspondant à la veille du dernier débat
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Notre correspondant à Washington, Stefan Grobe, décrypte la fin de campagne des candidats à la présidentielle américaine : “A trois semaines de l‘élection, les derniers sondages confirment ce que la t

PUBLICITÉ

Notre correspondant à Washington, Stefan Grobe, décrypte la fin de campagne des candidats à la présidentielle américaine :

“A trois semaines de l‘élection, les derniers sondages confirment ce que la tendance indiquait déjà. Donald Trump stagne au mieux autour des 45% et a peu de marge de progrès. Il est clair qu’il ne peut pas gagner la présidentielle uniquement avec les votes des hommes blancs de la classe ouvrière.
Trump n’est pas aussi haut dans les sondages que l‘était Mitt Romney il y a quatre ans et la défaite de Romney face à Obama avait pourtant été cinglante.

La perte de potentiel de Trump explique partiellement pourquoi il a décidé d’enflammer son électorat de base, en espérant que de larges pans de la coalition Obama préféreront s’abstenir de voter.

Entretemps, Hillary Clinton reste très prudente et joue la montre. Néanmoins, son équipe de campagne envisage de dépenser une partie de son budget dans des Etats conservateurs comme la Géorgie, l’Arizona et même le Texas, pour placer Trump sur la défensive. Avec de tels enjeux, il faudra s’attendre à une autre confrontation très musclée lors du débat final de mercredi.”

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Obama à Trump : « arrêtez de pleurnicher »

Melania Trump défend son mari après la diffusion d'une vidéo compromettante

Etats-Unis : les "Swing states" sur le point de balancer pour Hillary Clinton ?