Plus de la moitié des Européens est en surpoids (Eurostat)

Plus de la moitié des Européens est en surpoids (Eurostat)
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Selon la dernière étude d’Eurostat basée sur les données de 2014, plus de la moitié des Européens est en surpoids.

PUBLICITÉ

Selon la dernière étude d’Eurostat basée sur les données de 2014, plus de la moitié des Européens est en surpoids. Plus exactement, 51,6% de la population européenne présente un indice de masse corporelle (IMC) excessif. Parmi ces personnes, 15,9% sont obèses.

Le pays européen qui compte le plus de personnes obèses est Malte : plus d’un quart de sa population (26%) est en surpoids. Suivent la Lettonie, la Hongrie, l’Estonie et le Royaume-Uni. Dans ces Etats membres, la part de la population obèse dépasse la barre des 20%.

La Roumanie est le seul pays européen à rester sous la barre des 10%. Avec l’Italie (10,7 %) et les Pays-Bas (13,3 %), elle fait partie du groupe de pays comptant la part la plus faible d’adultes en situation d’obésité.

Avec 15,3 % de sa population concernée par ce phénomène, la France se place légèrement en dessous de la moyenne européenne.

L’étude d’Eurostat démontre que l‘âge est l’un des principaux facteurs qui pèsent sur le risque d’obésité. Ce dernier augmente régulièrement au cours de la vie. Ainsi, 5,7 % des Européens de 18 à 24 ans sont considérés comme obèses. Ce chiffre monte régulièrement jusqu‘à atteindre les 22,1 % chez les 65-74 ans, puis baisse dans le groupe des plus de 75 ans.

Autre facteur identifié par Eurostat comme influant sur le risque de surpoids : le niveau d‘éducation. On constate que plus ce niveau est faible, plus le risque de devenir obèse augmente. Ainsi, 19,9 % des Européens au niveau d‘éducation faible sont considérés comme obèses, contre 11,5 % chez les plus diplômés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Opération Shields : le commandant de l'opération appelle au renforcement des forces en mer Rouge

Le diplomate suédois de l'UE Johan Floderus est emprisonné en Iran depuis deux ans

Les dirigeants de l'UE se mobilisent contre l'attaque de l'Iran contre Israël