EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Irak : près de Mossoul, les chrétiens attendent la fin des combats

Irak : près de Mossoul, les chrétiens attendent la fin des combats
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Persécutés et menacés, des milliers de chrétiens avaient dû fuir la région de Mossoul. Ils espèrent pouvoir rentrer chez eux.

PUBLICITÉ

Les chrétiens d’Irak attendent eux aussi avec impatience la libération de Mossoul.
A Ankawa, ils sont plus de 5000 à vivre dans un camp de réfugiés dans les faubourgs d’Erbil, à 60 km de la deuxième ville d’Irak.

Fuyant Daesh, les chrétiens étaient autrefois plus de 60 000 à vivre dans la région. Il n’en reste que quelques milliers.

Intisar Mateh, une réfugiée : “Nous sommes tellement heureux. On espère pouvoir rentrer chez nous parce que ce n’est pas confortable ici. On se sent à l‘étroit. Il n’y a rien de mieux que d‘être chez soi.”

Mais la libération de Mossoul pourrait prendre des semaines, voire des mois. Il faudra ensuite sécuriser la région avant que les réfugiés puissent rentrer chez eux.

Offensive sur Mossoul : les chrétiens entre espoir et inquiétude – Radio Vatican https://t.co/8fVfH6Lb4L

— Jean-Michel di FALCO (@proteus2013) 20 octobre 2016

Raeda Paulos, une mère de famille réfugiée à Ankawa s’inquiète : “On a peur que la situation ne redevienne pas normale lorsqu’ils auront libéré la région. Daesh est resté sur place pendant deux ans. Peut-être qu’il y a des mines explosives ou des bombes. Donc pour l’instant on attend de voir.”

Quand Daesh a pris le contrôle de Mossoul en 2014 la minorité chrétienne avait reçu un ultimatum : elle devait soit se convertir à l’islam, soit payer une taxe ou quitter la cité.
Plus de 40 000 familles dont de très nombreux enfants avaient dû fuir en quelques jours, sous peine d‘être éxécutés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Frappes massives américaines en Syrie et en Irak : au moins 18 combattants pro-Iran tués

Irak : Frappes contre une base militaire abritant des troupes américaines

Des inondations à Erbil, dans le Nord de l'Irak