Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Thaïlande : la junte invite Google à traquer les crimes de lèse-majesté

Thaïlande : la junte invite Google à traquer les crimes de lèse-majesté
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

En Thaïlande, dix jours après la mort du roi Bhumibol, tout ce qui touche à la monarchie est plus que jamais sensible. La junte au pouvoir a ainsi rencontré des représentants de Google. Objectif : améliorer la traque sur internet des crimes de lèse-majesté. Le géant américain n’y a pas vu pas d’objection promettant d’aider le gouvernement à débusquer les contenus jugés illégaux, notamment sur YouTube.

Un pouvoir militaire ultra-royaliste est à la tête du pays depuis le coup d’Etat de mai 2014. La mort du souverain a entrainé un durcissement de la surveillance du web. Dans la rue, chacun se doit aussi d’afficher sa peine. Les Thaïlandais ont été invités à s’habiller de noir pendant au moins 30 jours, une période portée à une année pour les fonctionnaires. Ce samedi, des dizaines de milliers de personnes ont convergé à Bangkok vers le grand palais pour chanter l’hymne royal.