PUBLICITÉ

Syrie : 22 enfants tués dans des bombardements contre une école

Syrie : 22 enfants tués dans des bombardements contre une école
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En Syrie, 22 enfants et six enseignants ont été tués mercredi dans des raids aériens sur la province d’Idleb, contrôlée par une alliance de groupes rebelles et…

PUBLICITÉ

En Syrie, 22 enfants et six enseignants ont été tués mercredi dans des raids aériens sur la province d’Idleb, contrôlée par une alliance de groupes rebelles et jihadistes. Les frappes militaires ont touché un quartier résidentiel et une école dans le village de Haas. L’Unicef dénonce “une tragédie” et un possible “crime de guerre”.mais ne précise pas qui a menée cette attaque.

Dans le même temps, le président turc a affirmé que les opérations militaires contre les jihadistes de Daesh et les milices kurdes allaient se poursuivre en Syrie. Mais le régime d’Assad de prévenir : pas question que l’armée turque et les groupes rebelles syriens qui lui sont alliés s’approchent d’Alep. RecepTayyip Erdogan tente de rassurer :
“Nous allons apporter la paix au peuple d’Alep. Luttons ensemble contre les organisations terroristes. Mais Alep appartient aux habitants d’Alep. Nous devons être clairs à ce sujet. Il ne convient pas de faire des calculs concernant Alep.”

Damas avait prévenu que toute approche des rebelles soutenus par Ankara vers les positions au nord et à l’est d’Alep seraient reçues de “manière décisive et avec force.”

Plus de 250 000 personnes se retrouvent piégées dans la partie est d’Alep, contrôlée par les rebelles et assiégée par les forces syriennes et russes.

Sources : AFP, Reuters

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Gaza : les combats se poursuivent en dépit de l'ordre de la CIJ à Israël de mettre fin à l'offensive de Rafah

Commémoration du génocide de Srebrenica : la résolution de l'ONU adoptée malgré l'opposition serbe

Serbes de Bosnie vent debout contre les plans de journée commémorative du génocide à Srebrenica