PUBLICITÉ

Allemagne : un conseil d'experts redoute les retombées politiques du Brexit

Allemagne : un conseil d'experts redoute les retombées politiques du Brexit
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le Brexit a eu jusqu'à présent peu d'impact sur l'économie allemande, mais ses conséquences politiques sont davantage à redouter, selon un rapport remis à Angela Merkel par un conseil d'experts.

PUBLICITÉ

Le Brexit a eu jusqu‘à présent peu d’impact sur l‘économie allemande, selon un rapport remis à Angela Merkel par un conseil d’experts. Sur le long terme, les effets d’une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne restent difficiles à identifier, ajoutent-ils, tout en estimant que l’idéal, serait d‘éviter le Brexit.

“Les problèmes, en réalité, sont liés aux retombées politiques qui pourraient résulter du Brexit. C’est la raison pour laquelle notre conclusion est de dire que cela vaut la peine de se battre pour empêcher que le Brexit ne se produise, au final”, a souligné Christophe Schmidt, le président du Conseil des experts économiques du gouvernement allemand.

Les experts estiment, par ailleurs, que l’Union européenne ne doit pas permettre à Londres de choisir parmi les quatre libertés qui fondent le marché unique, craignant des répercussions sur les autres pays du bloc. Angela Merkel abonde dans ce sens : “Nous devons maintenir ensemble les 27 Etats membres et éviter que chacun puisse sélectionner ce qu’il souhaite en Europe. Ce sera le défi”, a déclaré la chancelière.

La Première ministre britannique Theresa May a dit souhaiter le meilleur accord commercial possible, avec un accès au marché unique européen, tout en appliquant un contrôle de l’immigration des citoyens de l’Union. Une équation qui fait froncer des sourcils en Europe.

Avec Reuters

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un membre de l'AfD accusé d'avoir été payé par la Russie

"L'intégration européenne doit se poursuivre", selon le vice-chancelier allemand Robert Habeck

Guerre en Ukraine : Kyiv a plus que jamais besoin du soutien de l'Allemagne