Irak: les forces irakiennes s'emparent d'une ville clé vers Mossoul

Irak: les forces irakiennes s'emparent d'une ville clé vers Mossoul
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le drapeau noir des djihadistes de l’Etat islamique est décroché, remplacé par celui de l’Irak.

PUBLICITÉ

Le drapeau noir des djihadistes de l’Etat islamique est décroché, remplacé par celui de l’Irak. A Hammam al-Alil, ville à 15 km au sud de Mossoul, les forces pro-gouvernementales ont réussi à reprendre le contrôle du terrain.
Dernier point névralgique sur la route du sud de Mossoul, sa prise leur ouvre le chemin d’un nouveau front vers la deuxième ville du pays.
La bataille s’est déroulée durant plusieurs jours contre au moins 70 djihadistes, majoritairement étrangers selon des gradés irakiens.

Hammam al-Alil a été au coeur des préoccupations de la communauté internationale cette semaine. L’ONU ayant fait état d’informations accusant l’Etat islamique d’utiliser des habitants en tant que boucliers humains.

La prise de Hammam al-Alil, dont la population est actuellment évaluée à 25 000 habitants, intervient à la suite de l’avancée irakienne sur le front Est de Mossoul. Selon ses responsables, six faubourgs auraient été repris aux djihadistes dans cette zone.

Depuis le début de l’offensive, le 17 octobre environ 34 000 personnes auraient fui Mossoul. Les organisations humanitaires redoutent redoutent le déplacement massif de plus d’un million d’habitants.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mossoul : percée de l'armée irakienne sur le front sud

Frappes massives américaines en Syrie et en Irak : au moins 18 combattants pro-Iran tués

Irak : Frappes contre une base militaire abritant des troupes américaines