EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Allemagne : Angela Merkel candidate à un quatrième mandat de chancelière

Allemagne : Angela Merkel candidate à un quatrième mandat de chancelière
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP, Reuters
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Angela Merkel candidate à sa propre succession.

PUBLICITÉ

Angela Merkel candidate à sa propre succession. A 62 ans et au pouvoir depuis déjà onze ans, la chancelière allemande briguera un 4ème mandat lors des législatives prévues à l’automne 2017. Elle ambitionne aussi d‘être réélue à la tête de la CDU début décembre. Objectif : défendre les valeurs démocratiques face à la montée du populisme.

“Pour ce qui est de la politique, il s’agit toujours d‘équilibrer les intérêts, les compromis, les progrès – les étapes franchies, pas à pas – et j’essaie toujours de le faire sur la base de nos valeurs : démocratie, liberté, respect de la loi, dignité de chaque être humain indépendamment de sa couleur de peau, de sa religion, de son orientation sexuelle ou de sa position politique.”

Angela Merkel attaque l’année électorale affaiblie suite à l’arrivée controversée d’un million de réfugiés dans le pays. Elle a vu sa popularité s‘éroder et son parti a subi plusieurs revers électoraux. Mais après les victoires des partisans du Brexit et de Donald Trump à la présidentielle américaine, elle apparaît comme un pôle de stabilité rassurant dans le monde occidental.

Selon un sondage publié dimanche, 55% des Allemands souhaitent qu’Angela Merkel reste en poste, contre 39% d’avis contraires. Mais sa famille politique n’est créditée que de 32% ou 33% des intentions de vote, près de dix points de moins que lors de l‘élection précédente de 2013.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Obama rappelle l'importance des valeurs communes aux USA et à l'Europe

Allemagne : Frank-Walter Steinmeier en route pour la présidence

Quel impact aura l'Euro 2024 sur l'économie allemande ?