"Intifada" du feu en Israël ? Le pays est ravagé par les incendies

"Intifada" du feu en Israël ? Le pays est ravagé par les incendies
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Israël est confronté à une vague exceptionnelle d’incendies.

PUBLICITÉ

Israël est confronté à une vague exceptionnelle d’incendies. Depuis quatre jours l’extrême sécheresse et les vents forts attisent les feux, des dizaines par jour à travers le territoire. De quoi nourrir la suspicion entre l’opinion israélienne et la communauté arabe.

Israël face aux flammes (en images) https://t.co/RcofGd3zJMpic.twitter.com/KjNUZHmg2j

— Libération (@libe) 25 novembre 2016

Les pompiers eux, palestiniens ou israéliens, se battent côte à côte, et c’est assez inhabituel. “Il n’est pas question de religion ou d’autre chose, admet Abdulatif Abu Amshah, un pompier palestinien. Un pompier aide n’importe quel être humain, partout sur la planète.”

Plusieurs officiels israéliens ont implicitement mis en cause les Arabes israéliens ou les Palestiniens, évoquant du terrorisme ou une “intifada du feu”. > En Israël, la guerre du feu ? https://t.co/skKEfucLPd

— Libération Monde (@LibeMonde) 25 novembre 2016

“13 personnes ont été arrêtées ces dernières heures, explique Gilad Erdan, ministre de la Sécurité publique. Un autre suspect a été arrêté dans un quartier de Jerusalem. Il transportait de quoi mettre le feu.”

80 000 personnes avaient dû être évacuées de Haïfa, la troisième plus grande ville du pays. De nombreuses nations, dont la France, ont promis d’envoyer des avions pour aider Israël.

Violents incendies en #Israël, des dizaines de milliers d'évacuations (publié le 24/11/16). pic.twitter.com/tK1g5AdDw6

— Visactu (@visactu) 25 novembre 2016

Avec la multiplication des incendies depuis mardi, les moyens de lutte d’Israël ont touché à leurs limites, suscitant des interrogations sur les leçons tirées du plus grave sinistre de l’histoire d’Israël qui avait fait 44 morts à Haïfa en 2010.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre à Gaza : le sud de l'enclave au cœur des affrontements, vive inquiétude pour les civils

No Comment : manifestation à Tel Aviv pour la libération de tous les otages encore captifs

Des bombardements intenses pilonnent la Bande de Gaza : 240 palestiniens tués