Chapeco se prépare à rendre hommage aux victimes du crash

Chapeco se prépare à rendre hommage aux victimes du crash
Par Pierre Le Duff avec AFP, Reuters, AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les dépouilles d’une cinquantaine de victimes du crash aérien en Colombie ont été rapatriées au Brésil.

PUBLICITÉ

Les dépouilles d’une cinquantaine de victimes du crash aérien en Colombie ont été rapatriées au Brésil. Un cortège funèbre doit les amener de l’aéroport de Chapeco, le long des rues de la ville, jusqu’au stade de l‘équipe décimée par le crash.

Programação do sábado, dia 3/12
Confira mais: https://t.co/r6sKSIaj94pic.twitter.com/5Likp5ghO9

— Chapecoense (@ChapecoenseReal) 3 décembre 2016

Une veillée funéraire doit y avoir lieu en hommage aux joueurs. C’est une étape cruciale pour le processus de deuil des familles, explique une psychologue. “Le moment de dire adieu est celui ou la personne réalise concrètement la perte, d’une certaine manière elle ne peut plus fuire parce qu’elles voit vraiment qu’elle a perdu cette personne. Donc, elle a besoin de temps, comme pour guérir d’une blessure, on ne fait pas son deuil du jour au lendemain”, affirme Karin Bruxel.

Vendredi, les dépouilles de cinq membres d‘équipage boliviens ont été ramenées dans leur pays.

Le vol de la compagnie bolivienne Lamia s’est écrasé contre une montagne, sans doute à court de carburant, parce qu’il avait omis une escale d’approvisionnement. La licence de vol de la compagnie a été suspendue.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Macron au Brésil : un renouveau dans les relations entre les deux pays

Brésil : Jair Bolsonaro accusé d'avoir bénéficié d'un "faux" certificat de vaccin anti-Covid

NO COMMENT : le Brésil confronté à une épidémie de dengue sans précédent