EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Un climatosceptique à l'environnement, un général à l'Intérieur : l'administration Trump se dessine

Un climatosceptique à l'environnement, un général à l'Intérieur : l'administration Trump se dessine
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Après avoir promis de défaire les réglementations pour lutter contre le réchauffement climatique, Le président élu a nommé hier le général Scrott Pruitt à la tête de l’agence américaine pour…

PUBLICITÉ

Après avoir promis de défaire les réglementations pour lutter contre le réchauffement climatique, Le président élu a nommé hier le général Scrott Pruitt à la tête de l’agence américaine pour l’Environnement. Également procureur, l’homme est un “allié des industries fossiles” selon le New York Times.

#USA LOL #ScottPruitt climato-sceptique nommé à la tête de l'Agence de l' #environnementhttps://t.co/3U4lsIKBm8#International via LePoint</a></p>&mdash; P H (vitriolicvoice) 7 décembre 2016

À la Sécurité intérieure, c’est un autre militaire de carrière, le général “quatre étoiles” John Kelly qui est choisi. Souvent en désaccord avec l’administration sortante de Barak Obama, l’ancien marines est favorable à la construction d’un mur le long de la frontière avec le Mexique.

Donald Trump nomme le général à la retraite John Kelly à la tête du Département de la… https://t.co/qdUh5hlCtCpic.twitter.com/V4Trzd04cA

— le1 (@le1info) 8 décembre 2016

Le gouverneur de l’Iowa, Terry Branstand va lui devenir ambassadeur des États-Unis à Pékin. Une nomination qui fait grincer des dents à Washington mais qui réjouit la diplomatie chinoise.

Etats-Unis: Le gouverneur de l’Iowa Terry Branstad nommé ambassadeur à Pékin https://t.co/V23InS60Uopic.twitter.com/aEUTOzvkI7

— 20 Minutes (@20Minutes) 7 décembre 2016

Enfin Linda McMahon sera en charge des PME. Cette femme d’Affaires, cofondatrice de la Fédération de Catch américaine, avait versé près de six millions de dollars à Donald Trump à la fin de sa campagne électorale.

Linda McMahon qui a vivement critiqué les propos de Trump donne 6 millions $ a sa campagne #ElectionsAmericaineshttps://t.co/i9FaJPoaN9

— Zeropirate (@zeropirate_info) 16 octobre 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Time désigne Trump "Personnalité de l'année"

« Annulez la commande ! » dit Donald Trump à Boeing

Etats-Unis : "Mad Dog" nommé secrétaire d'Etat à la Défense