Christine Lagarde condamnée pour "négligence" dans l'affaire Tapie, et dispensée de peine

Christine Lagarde condamnée pour "négligence" dans l'affaire Tapie, et dispensée de peine
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Christine Lagarde a été condamnée mais pas punie.

PUBLICITÉ

Christine Lagarde a été condamnée mais pas punie. La décision a été rendue par la Cour de justice de la République, une juridiction où comparaissent les Premiers ministres, ministres et secrétaires d’Etat, mais seulement pour les crimes et délits commis “dans l’exercice de leurs fonctions”.

Son avocat Patrick Maisonneuve a accueilli cette décision de façon mitigée.
“Je suis quand même déçu car nous plaidions la relaxe”, a-t-il réagi, tout en insistant sur le fait que “Mme Lagarde n’est condamnée à rien”.

La Cour de justice de la République a reconnu l’ancienne ministre de l’Economie coupable d’une “négligence” coûteuse pour les deniers publics en autorisant un arbitrage privé sur le litige entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais, sans avoir consulté d’autres avis, mais l’a donc dispensée de peine.

Le fait que Christine Lagarde n‘écope pas de peine, ni d’inscription au casier judiciaire, relève d’une disposition du code pénal selon laquelle le “reclassement du coupable est acquis”.
La Cour a ici estimé que la “personnalité” de l’accusée, sa “réputation internationale”, et son engagement à l‘époque où elle était ministre de Nicolas Sarkozy contre la “crise financière internationale”, plaidaient en sa faveur.

Avec AFP

Avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Christine Lagarde chahutée par Attac pour sa prise de fonction à la BCE

Ukraine : les conséquences d'une guerre qui s'éternise sur le système économique mondiale

Les banques créent le malaise sur les marchés financiers malgré les déclarations rassurantes