EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Les serveurs de Harrods disent stop au "vol" de leurs pourboires

Les serveurs de Harrods disent stop au "vol" de leurs pourboires
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Deux personnes ont été arrêtées ce samedi à Londres devant Harrods.

PUBLICITÉ

Deux personnes ont été arrêtées ce samedi à Londres devant Harrods.

Une manifestation avait été organisée à l’initiative d’un syndicat de l’hôtellerie-restauration pour soutenir le personnel de l’enseigne.

Les serveurs des restaurants du magasin de luxe exigent de la direction qu’elle leur verse l’intégralité de leurs pourboires.

“Stop stealing tips”, “Arrêtez de voler les pourboires”, pouvait-on lire sur les pancartes.

BREAKING: These are the scenes from Knightsbridge this afternoon because Harrods</a> won&#39;t pay their staff their tips <a href="https://twitter.com/hashtag/Solidarity?src=hash">#Solidarity</a> <a href="https://twitter.com/UVWunion">UVWunionpic.twitter.com/cf9T5rgQeH

— Unite the Resistance (@resistunite) January 7, 2017

D’après le syndicat Les voix unies du monde, Harrods ne distribuerait qu’un quart des sommes laissées par les clients et ferait ainsi un bénéfice de 2,5 millions de livres par an (soit environ 2,9 millions d’euros).

La direction du magasin a déclaré qu’elle était en train de revoir le système de redistribution des pourboires.

*Rien ne l’oblige, dans la loi, à les verser en intégralité à ses employés. *

'Stop stealing waiters tips'UVWunion</a> & <a href="https://twitter.com/Classwar2015">Classwar2015 protest at #Harrods#HarrodsProtest more images https://t.co/ng30kbqn7mpic.twitter.com/49v36kMz0r

— London Centrical (@LondonCentrical) 7 janvier 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nigel Farage, le trublion des législatives au Royaume-Uni ?

No Comment : des militants s’en prennent au portrait officiel de Charles III

Nigel Farage fait volte-face et se présente aux élections britanniques