EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Dieselgate : Volkswagen préfère remettre la main à la poche que de risquer un procès

Dieselgate : Volkswagen préfère remettre la main à la poche que de risquer un procès
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Volkswagen doit s’acquitter de plus de 4 milliards d’euros de pénalités supplémentaires aux Etats-Unis après avoir reconnu sa culpabilité dans le dieselgate.

PUBLICITÉ

Volkswagen doit s’acquitter de plus de 4 milliards d’euros de pénalités supplémentaires aux Etats-Unis après avoir reconnu sa culpabilité dans le dieselgate.

Pour échapper à un procès, le constructeur automobile allemand a accepté hier de plaider coupable de “conspiration”. Ces pénalités viendront s’ajouter aux seize milliards et demi d’euros pour indemniser automobilistes et concessionnaires américains.

Diesel : Volkswagen plaide coupable de fraude et passe à la caisse https://t.co/P0rNvcMFTV

— Le Monde (@lemondefr) 11 janvier 2017

“Cette annonce ne signifie pas que notre enquête est terminée, insiste la ministre de la Justice, Loretta Lynch. Nous continuerons à examiner la façon dont Volkswagen a essayé de berner les consommateurs et le gouvernement. Nous poursuivrons les individus responsables de cette conspiration.”

Il y a plus d’un an, Volkswagen a reconnu avoir équipé 11 millions de ses véhicules dans le monde, dont 600.000 aux Etats-Unis, d’un logiciel minimisant le niveau réel des émissions de gaz nocifs lors des contrôles de pollution.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Dieselgate : un cadre de Volkswagen arrêté aux Etats-Unis

Dieselgate : 18 mois de prison pour un cadre sud-coréen de Volkswagen

Volkswagen : les investisseurs pourront poursuivre le groupe aux Etats-Unis