USA : vaste mobilisation des opposants à l'avortement

USA : vaste mobilisation des opposants à l'avortement
Par Olivier Peguy avec AGENCES
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les anti-IVG comptent sur l'arrivée au pouvoir de Donald Trump pour faire progresser leurs idées.

PUBLICITÉ

Aux Etats-Unis, des dizaines de milliers de militants anti-avortement ont manifesté ce vendredi à Washington.

Ce rassemblement, appelé “Marche pour la vie”, a lieu chaque année depuis 1973, date de la légalisation de l’avortement.
Mais il a pris cette année un relief particulier, avec l’arrivée au pouvoir de Donald Trump.
Le nouveau président a donné des gages aux opposants à l’avortement.
Un de ses premiers décrets a consisté à interdire le financement des ONG internationales qui soutiennent l’avortement.

Aussitôt aux commandes, Donald Trump s’attaque à l’avortement #AFPhttps://t.co/dy3LmWEUli

— Sébastien Blanc (@sebastienblanc) 23 janvier 2017

Autre gage donné aux militants anti-IVG, la présence, parmi les manifestants, du vice-président lui-même, Mike Pence, qui s’est exprimé à la tribune, pour saluer les milliers de personnes mobilisées à travers le pays.
La vie est à nouveau en train de gagner en Amérique“, a-t-il lancé.

It was my honor to speak at the March_for_Life</a> today w/ my family & share the commitment of <a href="https://twitter.com/POTUS">POTUS to restore culture of life in America. pic.twitter.com/2ucCZBAdHj

— Vice President Pence (@VP) 27 janvier 2017

Cour suprême

Les militants anti-avortement espèrent désormais que Donald Trump agira en leur faveur au sein de la Cour suprême.
Le président doit en effet désigner dans les prochains jours un nouveau membre pour siéger à cette juridiction.
La Cour suprême est l’instance qui statue en dernier ressort sur les questions comme celle de l’avortement.

“Marche des femmes”

La “Marche pour la vie” s’est déroulée six jours après que la “Marche des femmes” a rassemblé dans tout le pays un demi-million de femmes souhaitant défendre leurs libertés fondamentales.

>> Des centaines de milliers d’opposants à Trump dans les rues de Washington, New York, Boston, etc.

avec agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

New York touché par un séisme de magnitude 4,8

No Comment : un mort et deux blessés après la chute d'une section de grue en Floride

L'enquête sur l'effondrement du pont de Baltimore s'accélère