Grèce : une bombe de la 2e guerre mondiale force l'évacuation de 72 000 personnes

Grèce : une bombe de la 2e guerre mondiale force l'évacuation de 72 000 personnes
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'obus de 125kg a été découvert près d'une station service de Thessalonique

PUBLICITÉ

Une bombe de la seconde guerre mondiale a été désamorcée à Thessalonique, dans le nord de la Grèce ce dimanche. L’opération a nécessité l‘évacuation des 72 000 personnes résidant dans un rayon de 1,9 kilomètre.

La bombe alliée a été découverte la semaine passée lors de travaux près d’une station service. Elle aurait été larguée en 1943 par l’aviation britannique alors que les nazis occupaient la ville.

La bombe de 125 kg est de fabrication américaine. Elle était rouillée en surface, mais ce qui nous a inquiété était que le mécanisme de mise à feu était en très bonne état, c’est ça qui était dangereux“ a expliqué le Colonel Nikos Fanios, porte-parole de l’armée grecque.

#Grèce : 70000 évacués à Thessalonique pour se débarrasser d’une vieille bombe de la WWII https://t.co/xmWlfU6xNd#AFPSakisMitrolidis</a> <a href="https://t.co/fGnkAYeNoA">pic.twitter.com/fGnkAYeNoA</a></p>— AFP Athenes (afpathenes) 12 février 2017

C’est la première fois qu’un bombe d’une telle puissance est retrouvée dans une zone aussi densément peuplée“, a commenté le préfet de région, Apostolos Tzitzikostas.

Des bus ont été affrétés par les autorités afin de transporter les habitants hors de cette banlieue populaire de Thessalonique. Un camp de réfugiés situé à proximité a également été évacué.

La plupart des habitants ont quitté le périmètre avec leur propre véhicule, et d’autres ont bravé l’obligation et préféré rester chez eux. Un important dispositif de police était déployé pour éviter les pillages.

L’obus a été désamorcé sur place, puis transporté dans un champ de tir pour y être détruit.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Grèce : le chômage augmente, les salaires restent bas

Énergies renouvelables : un vent nouveau souffle sur le secteur éolien en Grèce

Grèce : le nombre de migrants a plus que doublé en un an