PUBLICITÉ

Berlin ferme "la mosquée de l'État islamique"

Berlin ferme "la mosquée de l'État islamique"
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La police allemande a posé des scellés et interdit “Fussilet 33”, le lieu de culte que les médias outre-Rhin surnomment souvent “la mosquée de l‘État islamique”.

PUBLICITÉ

La police allemande a posé des scellés et interdit “Fussilet 33”, le lieu de culte que les médias outre-Rhin surnomment souvent “la mosquée de l‘État islamique”.

Nach amtlichem Verbot des Vereins “Fussilet 33 eV” durchsuchen wir derzeit in Amtshilfe mit ca. 460 Kolleg. 24 Objekte in #Berlin.
^tsm

— Polizei Berlin (@polizeiberlin) 28. Februar 2017

La police annonce par ailleurs que des perquisitions ont lieu dans 24 autres lieux de culte, notamment dans des appartements, dans deux immeubles de bureaux et six prisons.

L’association religieuse “Fusilet 33”, celle que les médias surnomment “la mosquée de l‘État islamique”, était fréquentée par Anis Amri, l’auteur de l’attentat contre le marché de Noël de Berlin.

Le 19 décembre, le jeune demandeur d’asile tunisien avait lancé son camion contre la foule et tué douze personnes.

Les services de renseignements allemands ont recensé 570 personnes suspectées de liens avec les milieux islamistes radicaux dont 285 se trouvent actuellement en Allemagne.

La police soupçonne également l’association religieuse “Fussilet 33” d’avoir pendant des années collecté de l’argent pour l‘État islamique.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des milliers de manifestants à Berlin venus manifester leur soutien à l'Ukraine

Allemagne : la pauvreté en hausse

Bruxelles, Berlin... Les marches contre l'antisémitisme se multiplient en Europe