DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Turquie : manifestations et mesures de rétorsion contre les Pays-Bas

euronews_icons_loading
Turquie : manifestations et mesures de rétorsion contre les Pays-Bas
Taille du texte Aa Aa

A Ankara, la crise diplomatique avec les Pays-Bas est aussi montée d’un cran.
Samedi soir, des oeufs ont été lancés contre l’ambassade néerlandaise et les accès aux bâtiments ont été bloqués par les forces de sécurité.
Officiellement pour raisons de sécurité, mais ce blocage s’apparente à des représailles.

A l’extérieur, des centaines de manifestants ont fait monter la pression. En tête du cortège : le conseiller en chef du président Erdogan.

A Istanbul, certains manifestants ultranationalistes ont même écrit sur leur calicot qu’ils étaient prêts à mourir pour leur pays si le président Erdogan le leur demandait.

Un président qui a largement attisé la colère des ses partisans en comparant la décision des Pays-Bas d’interdire la visite de son ministre des affaires étrangères de “vestiges du nazisme”.
Des propos qualifiés de “fous” et de “déplacés” par le Premier ministre néerlandais.

Avec Agences

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.