EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Crash de la Germanwings : selon le père du copilote, son fils n'était "pas déprimé au moment du crash"

Crash de la Germanwings : selon le père du copilote, son fils n'était "pas déprimé au moment du crash"
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une cérémonie en mémoires des 149 victimes du crash de la Germanwings s’est tenu à Dignes-les-Bains, non loin du lieu où s’est écrasé, le 24 mars 2015, l’Airbus…

PUBLICITÉ

Une cérémonie en mémoires des 149 victimes du crash de la Germanwings s’est tenu à Dignes-les-Bains, non loin du lieu où s’est écrasé, le 24 mars 2015, l’Airbus A320.

L’avion reliait Barcelone à Düsseldorf, seize écoliers allemands étaient à bord.

Le père du co-pilote, Günter Lubitz, réfute aujourd’hui les conclusions de l’enquête selon lesquelles son fils était sous antidépresseurs et aurait volontairement piloté l’avion pour qu’il s‘écrase.

Günter Lubitz : “Nous n’avons pas choisi aujourd’hui pour heurter les autres familles de victimes. Nous avons choisi [de nous exprimer] aujourd’hui en pensant qu’aujourd’hui, nous serions écoutés et que les gens entendraient que notre fils n‘était pas déprimé au moment du crash.”

Le Bureau français d’enquête et d’analyse assure qu’Andreas Lubitz, le co-pilote, avait “répété” lors du vol aller les manœuvres qui devaient conduire à ce que l’avion s‘écrase.

Les enquêteurs allemands ne mettent pas en doute les conclusions de leurs homologues français.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un nouveau cas de turbulence, 12 blessés sur un vol entre Qatar et Dublin

Iran : la mort de Raïssi n'entraînera aucune "perturbation" dans le pays

Un avion militaire russe s'est écrasé avec quinze personnes à bord