Manifestations au Bélarus : une figure de l'opposition libérée

Manifestations au Bélarus : une figure de l'opposition libérée
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'ex-candidat à la présidentielle Mikalay Statkevich avait disparu depuis plusieurs jours.

PUBLICITÉ

La tension reste palpable à Minsk, la capitale du Bélarus, après l’arrestation samedi de plusieurs centaines de manifestants venus demander le départ du président Alexandre Loukachenko. Des personnes sont depuis sans nouvelles de leurs proches.

Ce lundi toutefois, Mikalay Statkevich, figure de l’opposition, et ex-candidat à la présidentielle, a été libéré de prison. Il avait disparu depuis le milieu de la semaine dernière. Pour lui, le mouvement de contestation n’en n’est qu‘à son début : “Les gens vont descendre dans la rue dans un mois, deux mois, six mois. Car en prenant les protestataires par la gorge, les autorités créent d’autres manifestants.”

Au pouvoir depuis 23 ans, le président bélarus Alexandre Loukachenko fait face à un mouvement de contestation sans précédent. Ce samedi, à l’occasion de la “Journée de la Liberté” en Biélorussie, plusieurs centaines d’opposants sont descendus dans la rue, mais ils ont été violemment réprimés par les forces anti-émeutes. Une répression condamnée par l’Union européenne.

Biélorussie. Les opposants au régime Loukachenko raflés par centaines https://t.co/Ho7Gp2rSaypic.twitter.com/HFY7buk8×4

— Ouest-France (@OuestFrance) 26 mars 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Bélarus : l'opposition peine à se libérer du joug autoritaire

Bélarus : élections étroitement contrôlées, l'opposition appelle au boycott

Un prisonnier politique bélarusse meurt d'une pneumonie faute de soins médicaux