EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Espagne : un informaticien russe arrêté à la demande du FBI

Espagne : un informaticien russe arrêté à la demande du FBI
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un pirate informatique russe présumé a été incarcéré lundi, suite à son arrestation vendredi à Barcelone.

PUBLICITÉ

Un pirate informatique russe présumé a été incarcéré lundi, suite à son arrestation vendredi à Barcelone. L’informaticien russe Piotr Levachov aurait été arrêté à la demande des Etats-Unis. Son épouse avait déclaré la chaîne russe RT que la police espagnole la police lui aurait dit qu’“un virus semblant avoir été créé par (son) mari était lié à la victoire de (Donald) Trump” à l‘élection présidentielle américaine.

Selon le communiqué de la police espagnole, l’homme âgé de 36 ans, aurait créé un réseau d’ordinateurs utilisés à l’insu de leurs propriétaires pour des activités illégales. Toujours selon la police, non seulement, il soustrayait des données à caractère personnel des ordinateurs, mais il les infectait aussi avec des logiciels malveillants, permettant de bloquer l’accès à l’information et de demander une rançon pour son déblocage.

Detenido en #Barcelona uno de los cibercriminales más buscados en operación con FBI</a>. Se le acusa de estafa, robo de datos, <a href="https://twitter.com/hashtag/ransomware?src=hash">#ransomware</a>... <a href="https://t.co/eUlNgagAhc">pic.twitter.com/eUlNgagAhc</a></p>&mdash; Policía Nacional (policia) 10 avril 2017

L’un des cybercriminels le plus recherché arrêté à #Barcelone dans une opération avec le @FBI. Il est accusé d’escroquerie, vol de données, #ransomware…

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le jeune pilote russe qui avait déserté de l'armée a été assassiné en Espagne

L'Espagne démantèle un réseau de passeurs de Syriens qui opérait sur trois continents

Vladimir Poutine et Kim Jong Un promettent de s'entraider mutuellement