La Chine avertit : un conflit peut éclater "à tout moment" avec la Corée du Nord

La Chine avertit : un conflit peut éclater "à tout moment" avec la Corée du Nord
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Corée du Nord réagit mal à l’envoi par les Etats-Unis d’un convoi militaire au large de la péninsule.

PUBLICITÉ

La Corée du Nord réagit mal à l’envoi par les Etats-Unis d’un convoi militaire au large de la péninsule. Washington complique les choses, a déclaré dans une interview le vice-Premier ministre nord coréen.

Les Etats-Unis ont commencé ces derniers jours des exercices militaires à grande échelle avec la Corée du Sud.

“Trump dit que c’est la Corée du Nord qui rend les choses compliquées, a déclaré Han Song Ryol, mais c’est l’inverse en réalité, ce n’est pas la RPDC, mais les Etats-Unis qui créent des problèmes”.

Les spécialistes de la Corée du Nord estiment que Pyongyang pourrait à n’importe quel moment effectuer un nouveau test nucléaire.

Mark Toner est le porte-parole du Département d’Etat américain :
“Evidemment nous sommes inquiets du fait que la Corée du Nord puisse se doter de l’arme nucléaire, et frapper la région, et même les Etats-Unis, et cela reste une inquiétude majeure. Le moment de l’action est venu et cela signifie que nous devons chercher des moyens d’augmenter la pression sur la Corée du Nord”.

Les voisins commencent à être très inquiets : ce matin le ministre chinois des Affaires étrangères a averti qu’“un conflit pourrait éclater à tout moment” en Corée du Nord, et que “quiconque le provoquerait devrait assumer une responsabilité historique et en payer le prix”.

La Corée du Nord prévient les résidents étrangers au Sud : “quittez ce pays proche de la guerre” https://t.co/8Kz6Mp2F47

— Aujourd'hui la Corée (@AujourdhuiCoree) April 14, 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Kim Jong Un appelle à "une capacité de réponse de guerre écrasante"

Corée du Nord : Pyongyang a tiré un missile capable d'atteindre les États-Unis

Le dictateur nord-coréen Kim Jong Un de retour chez lui après une visite en Russie