DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Inflation record en Egypte : 31,5%

euronews_icons_loading
Inflation record en Egypte : 31,5%
Taille du texte Aa Aa

En Egypte, l’inflation atteint des niveaux records : 31,5% sur un an, du jamais vu en plus de trois décennies.

Les prix explosent depuis que la Banque centrale egyptienne a laissé flotter sa devise, la livre, en novembre dernier. C‘était une exigence du Fonds monétaire international (FMI) pour l’attribution d’un prêt de 11 milliards d’euros sur trois ans.

Face à cette situation le gouvernement a décidé de distribuer l‘équivalent d’un milliard de livres d’aliments aux plus modestes pour les aider à préparer le ramadan.

“En ce moment nous vivons en mangeant des fèves et des pois chiches, et même ceux-ci coûtent cher. Avant quand j’achetais une livre de fèves, cela suffisait pour le petit-déjeuner de ma famille. Maintenant, ça coute deux ou trois livres, et il faut en ajouter cinq pour les pois chiches”, dit un egyptien dans les rues du Caire.

Le FMI, dont les observateurs sont ces jours-ci en Egypte pour observer les réformes menées, recommande à présent à la Banque centrale égyptienne d’augmenter ses taux d’intérets pour lutter contre la hausse des prix. Le pays s‘était engagé à mener d’autres réformes en échange du prêt. Certains analystes estiment qu’une hausse des taux risque de saper l’activité économique.

L’inflation mensuelle a récemment ralenti, ce qui suggère que le pire est derrière l’Egypte.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.