La loi martiale aux Philippines contre les islamistes

La loi martiale aux Philippines contre les islamistes
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

Aux Philippines, la loi martiale décrétée hier soir pour combattre les islamistes pourrait durer un an, bien plus que les deux mois de rigueur. Cette décision intervient après le saccage d’une localité de la région de Mindanao, par des combattants de Daesh. Une ville à majorité musulmane, dans ce grand pays catholique.

L’Etat Islamique mène actuellement un assaut sur la ville de #Marawi, aux Philippines. Plusieurs zones de la ville sont contrôlées par l’EI. pic.twitter.com/qoKSiFEnGM

— Axel Joly (@AxelJoly) 23 mai 2017 Les islamistes auraient entre autres incendié une église.

Philippines: Dutertedécrète la loi martiale dans le sud du pays https://t.co/EBsbMsjNmcpic.twitter.com/o5PhJOe9E9

— RFI (@RFI) 24 mai 2017

Le président philippin a écourté sa visite à Moscou. Rodrigo Duterte a prévenu que la loi martiale sera appliquée avec sévérité et rappelera le temps de la dictature.

Philippines: un prêtre catholique a été pris en otage par des hommes armés dans le sud du pays (Eglise) https://t.co/EHW44B3YS1pic.twitter.com/qjfPT5gyck

— RFI (@RFI) 24 mai 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Philippines : une Nobel de la paix acquittée d'évasion fiscale, mais d'autres procès l'attendent

Tensions entre des garde-côtes chinois et philippins en mer de Chine méridionale

Troisième accident de ferry en une semaine aux Philippines