EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Climat : Poutine ménage Trump

Climat : Poutine ménage Trump
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

Le président russe s’est bien gardé de critiquer ouvertement Donald Trump au lendemain de sa décision de se retirer de l’accord de Paris sur le climat.
Vendredi à Saint-Pétersbourg, Vladimir Poutine s’est contenté de rappeler sa volonté de travailler en commun avec Washington.

Climat: pourquoi Poutine ne condamne pas Trump?https://t.co/Xg4N9fX14kpic.twitter.com/eqGH5sedrU

— Le JDD (@leJDD) 2 juin 2017

Questionné parallèlement par une journaliste américaine sur l’influence de la Russie durant la campagne présidentielle Vladimir Poutine a minimisé les conclusions émises par dix-sept agences de renseignement américaines qui estiment que Moscou a tenté d’influencer les élections.

“J’ai lu ces rapports et même dans ces rapports il n’y a rien de concret”, explique le président russe. “Il n’y a que des suppositions et des conclusions fondées sur ces suppositions. C’est tout”.

La journaliste vedette de NBC est néanmoins remontée au créneau : même si les preuves sont difficiles à trouver dans ce type de campagne de désinformation, dit-elle, les experts affirment qu’il existe une centaine de facteurs qui visent directement la Russie. Sur le ton de la plaisanterie, Vladimir Poutine a déclaré que n’importe quel expert était capable de créer de fausses adresses pour les ordinateurs. Une façon de prendre ses distances avec les graves accusations portées aux Etats-Unis contre la Russie.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : un soldat américain condamné à de la prison en Russie

Russie : prise d'otages dans une prison, ravisseurs tués suite à l'assaut des forces de l'ordre

Poutine menace de livrer aussi des missiles "à d'autres" pays pour frapper l'Occident