Arrestation de l'opposant russe Alexeï Navalny

Arrestation de l'opposant russe Alexeï Navalny
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des milliers de Russes sont descendus dans les rues à l'appel de l'opposant Alexeï Navalny et des centaines ont été arrêtés, parmi eux Navalny lui-même.

PUBLICITÉ

La photo a été postée sur twitter par l‘épouse de l’opposant numéro un au Kremlin… A bord de cette voiture de police, Alexeï Navalny, tout juste interpellé. Il allait se rendre à la manifestation qu’il avait convoquée dans le centre de Moscou.

С Днём России! pic.twitter.com/CkfZXT6EKo

— Alexey Navalny (@navalny) 12 juin 2017

Comme en mars dernier, des milliers de personnes ont répondu à son appel, dans la capitale et plusieurs autres villes de Russie. Certains parcours n’ayant pas été autorisés, les forces de sécurité sont intervenues et des centaines de personnes auraient été arrêtées. Mais les soutiens du bloggueur de 41 ans, parmi eux de nombreux jeunes, ont pris le risque en connaissance de cause. Leur mot d’ordre : stop à la corruption des élites.

“Je suis ici pour dénoncer la corruption en Russie qui a pris des proportions énormes, s’insurge le jeune Alexeï. Alors qu’en Islande, on renvoie le Premier ministre quand il est impliqué dans les Panama papers, notre Premier ministre à nous est empêtré dans un scandale de corruption et il ne bouge pas. C’est très bizarre, c’est une impasse pour le développement de notre pays.”

“Bien sûr que je m’attendais à ça, se lamente Pavel alors que les forces de l’ordre approchent. C’est l’image de notre Etat : des cosaques qui crient, des activistes de l’opposition, et dès que quelque chose se passe, des policiers partout.”

Peu après avoir parlé aux médias, le jeune Alexeï est embarqué par la police. Mais la répression ne semble plus suffire à faire taire ces jeunes qui n’ont connu que Vladimir Poutine au pouvoir. Poutine que Navalny espère défier à la présidentielle de mars prochain.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Russie : le corps de l'opposant russe Alexeï Navalny a été remis à sa mère

La mère d'Alexei Navalny dit avoir vu le corps de son fils

Radio Liberty bannie de Russie