Les Emirats arabes unis ont-ils hacké le Qatar ?

Les Emirats arabes unis ont-ils hacké le Qatar ?
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Plus d’un mois s’est écoulé depuis que l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l’Egypte ont coupé leurs relations diplomatiques avec le Qatar, accusant l‘émirat de soutenir le terrorisme. Dans un article publié dimanche, le “Washington Post”: https://www.washingtonpost.com/world/national-security/uae-hacked-qatari-government-sites-sparking-regional-upheaval-according-to-us-intelligence-officials/2017/07/16/00c46e54-698f-11e7-8eb5-cbccc2e7bfbf_story.html?hpid=hp_hp-top-table-main_usqatar-640pm%3Ahomepage%2Fstory&utm_term=.94f6c6c90be2 évoque la possibilité d’une attaque informatique provenant des Emirats arabes unis, une attaque qui pourrait être à l’origine de la crise. Concrètement, Abou Dabi aurait pu hacker des sites d’informations qataris ; notamment, QNA, l’agence d’information d‘état, et mettre en ligne des citations imaginaires du Cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, comme celle qualifiant l’Iran de source de stabilité dans la région.

PUBLICITÉ

Les Emiratis ont nié toute responsabilité via leur ministre des Affaires étrangères ajoutant que les sanctions prises à l’encontre de Doha pourraient être encore alourdies.
Pour tenter de sortir de l’impasse, le chef de la diplomatie française, Jean Yves le Drian était en tournée dans les pays du Golfe, il a appelé à une désescalade. Rex Tillerson, le secrétaire d‘état américain avait également fait le déplacement la semaine dernière…sans résultat apparent.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Premier séjour prolongé dans l'espace pour un astronaute du monde arabe

Ouverture fastueuse de l'Atlantis The Royal à Dubaï

Dubaï : le mannequin Tyra Banks se lance dans le business des glaces