EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Venezuela : un vote contesté réunit plus de 7 millions de personnes

Venezuela : un vote contesté réunit plus de 7 millions de personnes
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP, EFE
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

Drapeaux vénézuéliens, slogan anti-maduro, à Caracas dimanche soir, l’opposition a fêté sa victoire. Elle a tenu son pari en faisant de son vote consultatif une réussite populaire. Sept millions d‘électeurs se sont prononcés sur la réforme constitutionnelle voulu par le président Maduro pour la fin du mois.
Sans surprise, selon les premiers résultats, 98 % d’entre eux s’y sont opposés. Pourtant, le scrutin est symbolique, il n’a aucune portée légale. Son objectif : mettre la pression sur Nicolas Maduro et freiner son projet de constituante. Si les 7,5 millions de votants sont atteints, les opposants seraient alors suffisamment nombreux pour révoquer Nicolas Maduro en cas de référendum.

#ElPuebloDecidió: 7.186.170 venezolanos expresaron su rechazo a la constituyente este #16Julhttps://t.co/gOuvFvr3qgpic.twitter.com/W6nKQmoPVf

— Unidad Venezuela (@unidadvenezuela) 17 juillet 2017

Côté gouvernement, la consultation est jugée illégale bien que soutenue par les Nations unies et l’organisation des Etats américains. Pour ne pas laisser le champ libre à l’opposition, dimanche, il avait mobilisé ses partisans.
Après trois mois de manifestations qui ont fracturé le pays, le scrutin pourrait donc encore tendre la situation. Nicolas Maduro a appelé l’opposition à “venir s’asseoir pour discuter”.

Dimanche, une femme a été tuée et trois personnes blessées par des hommes circulant en moto devant un bureau de vote à Caracas. Depuis le début des manifestations au moins une centaine de personnes ont perdu la vie au Venezuela.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Fusillade un jour de vote au Venezuela : un mort et des blessés

Un scrutin symbolique contre les plans de Nicolas Maduro

Cent jours de colère au Venezuela