EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Fusillade dans l'ambassade d'Israël à Amman

Fusillade dans l'ambassade d'Israël à Amman
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Deux Jordaniens ont été tués et un Israélien gravement blessé.

PUBLICITÉ

Le quartier de l’ambassade d’Israël à Amman était bouclé ce dimanche soir après une fusillade qui a fait deux morts et deux blessés dans l’enceinte du bâtiment. Selon la police jordanienne, deux Jordaniens employés d’une société de menuiserie ont été abattus. Deux blessés, dont un Israélien, ont été transportés à l’hopital.

Deux citoyens jordaniens étaient entrés dans le bâtiment avant l’incident pour réaliser des travaux de menuiserie“, a assuré la Sûreté générale dans un communiqué, précisant qu’une enquête avait été ouverte.

Plus tôt dans la journée, une source anonyme de la police jordanienne citée par l’AFP, assurait qu’un Jordanien avait poignardé un Israélien, le blessant grièvement, avant d‘être abattu.

Les autorités israéliennes, sous haute pression depuis plusieurs jours, ont refusé de commenter l’incident et interdit d’en faire mention.

BREAKING: Israel’s embassy in Amman, Jordan on lockdown following attempted infiltration by a terrorist, Jordanian media reporting

— Lisa Daftari (@LisaDaftari) 23 juillet 2017

J‘étais à la salle de sport, la fenêtre donne sur l’ambassade“, explique Ahmad Dabbas, témoin de la scène. “J’ai entendu des coups de feu, j’ai ouvert la fenêtre et j’ai vu des personnes qui se tiraient dessus. La police nous a demandé de fermer la fenêtre. On est descendus et on entendait les tirs qui continuaient, on a vu le camion, on a tout vu_”, assure-t-il.

L’incident intervient dans un contexte tendu depuis l’installation par Israël de portiques de sécurité autour l’esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est qui est administrée par la Jordanie. Vendredi des milliers de Jordaniens manifestaient à Amman contre ses mesures de sécurité.

Partager cet articleDiscussion