EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Harry Potter : comment les maisons de Poudlard ont-elles été traduites ?

Harry Potter : comment les maisons de Poudlard ont-elles été traduites ?
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Vous êtes vous jamais demandé comment prononcer les maisons de Poudlard dans d'autres langues ?

PUBLICITÉ

La série Harry Potter est devenue une franchise de dimension internationale et les livres ont été traduits de l’anglais vers environ 70 langues.

Si certains traducteurs ont fait le choix de rester fidèles à la prononciation et l’orthographe des noms anglais, d’autres ont choisi d’adapter les noms des lieux et des personnages pour les lecteurs de leur langue.

Les maisons de Poudlard, nommées d’après les quatre fondateurs de l‘école de sorcellerie, sont au cœur des livres et des films de la série.

Dans la version anglaise, les quatre maisons s’appellent “Gryffindor”, “Ravenclaw”, “Hufflepuff” et “Slytherin”. Ces noms ont été conservés en portugais, allemand, espagnol et turc mais la prononciation varie un peu dans ces langues. En arabe et en grec, la prononciation a été conservée mais la graphie évidemment est différente en raison des alphabets, “Gryffindor” s‘écrit, par exemple, “غودريك غريفندور” en arabe et “Γκρίφιντορ” en grec.

En italien, gallois, hongrois et français, bien sûr, ces noms ont été adaptés afin que leur phonétique soit plus signifiante pour les lecteurs. En français on obtient donc “Gryffondor”, “Poufsouffle”, “Serdaigle” et “Serpentard”. “Slytherin” devient “Slaffenog” en gallois.

“Poufsouffle”, dont l’animal totem est le blaireau, devient “Tassorosso” en italien, et “Wfftiwff” en gallois.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Harry Potter fait partie des "fantômes" de la librairie Lello de Porto

Sacha Filipenko, écrivain dissident biélorusse : "On lutte contre deux dictatures"

Ciao, hello, no ! Le gouvernement italien veut interdire les mots anglais avec des amendes